Nouvel Animateur
  Souhaitons-nous du courage car Alex Acier est en période d'essai pour
devenir Animateur. Il va prendre plaisir à nous embêter !

Bienvenue dans le Show !
De nombreux prédéfinis sont disponibles.
N'hésitez pas à nous poser des questions ou à nous sponsoriser !
le saviez-vous ?
Impression du N°9 du Daily Show
dans toutes les boîtes MP.
Votez pour Survivre
Lorsque vous votez, vous pouvez gagner des points de survie.
Signalez vos votes dans ce sujet.

le saviez-vous ?
Lorsque votre Barre de Survie tombe à 0, vous devez réaliser une
Quête de Résurrection et vous obtiendrez un Effet Négatif pour votre pouvoir.
le saviez-vous ?
Quand vous commandez le bonus "Monster" dans la Boutique et que vous
réussissez à battre la créature, vous gagnez une Potion de Survie !

Nouveau Modérateur
Lelio Well est actuellement en période d'essai pour devenir
le deuxième modérateur du forum. Bonne Chance Lelio !

Partagez | 
 

 Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Lelio Well
Gold Task

Messages : 53
Type : Spécial
Karma : Neutre

MessageSujet: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Sam 18 Jan - 20:58

Une lumière affreusement blanche s'immisça avec douceur sous ses paupières. Le sol froid le fit sortir du sommeil profond qui l'avait abattu. Le bruit d'une ventilation encrassé lui parvint aux oreilles. Il ouvrit les yeux et son regard embrumé tomba sur un plafond d'une blancheur de craie. L'esprit encore perdu dans le rêve auquel il venait de s'arracher, il se redressa. La salle était carrelée d'une blancheur immaculée. En son centre était visée une table opératoire. Autour de lui, les instruments chirurgicaux traînaient au sol, ou sur des tables roulantes en fer. Elles renvoyaient son reflet dans la lumière synthétique et pâlichonne de la salle.

Il cligna des yeux et pris sa tête entre ses mains. Ou était-il ? Comment était-il arrivé ici ? Pourquoi avait-il autant de mal à se rappeler ? Il s'humecta les lèvres en songeant à toute cette histoire de fou. La seule chose dont il se souvenait, c'était qu'il s'était effondré ivre mort sur le palier de son appartement miteux. Alors, pourquoi était -il ici ? La question lui tira un grognement. Il était bête. Il avait seulement été enlevé, c'est tout ! Pourquoi ? Là... il ne fallait pas poser la question.

Il se leva complètement et épousseta ses vêtements. La poussière vola à travers la pièce, on pouvait la voir avec la lumière artificielle. L'endroit avait un aspect parfait, mais était clairement négligé. Le tout donnait un rendu froid et presque oppressant avec le bruit de l'air conditionné en fin de vie. Immobile au milieu de la pièce, il se mordit la lèvre inférieure. Il aurait presque pu voir son ombre bouger.

En soupirant il fit un pas et faillit sombrer. S'accrochant à la table de chirurgie en lâchant un cri angoissé, il plongea son regard au sol qui venait de s'effondrer. Le sol... le sol blanc et carrelé. Tremblant, il replia ses jambes et s'assit sur la table. Il était sur de l'avoir vu tomber par plaques entière... il se frappa le front du plat de la main et jura. Non...bien sûr que non. Il était bourré juste avant son enlèvement. Il devait encore ressentir les effets de l'alcool.

Mais il l'avait vu ! Sa respiration s'était accélérée, son coeur avait sauté un battement et il n'avait jamais été aussi réveillé de toute sa vie ! Il souffla et se cola une claque mentale. Il fallait qu'il sorte de cette pièce. Mais il n'avait pas très envie de poser ses pieds au sol désormais...

Se répétant qu'il avait rêvé, il se leva et s'approcha de la porte. Il tourna la poignée et la porte resta fermée. Il insista, mais rien à y faire. Il zieuta sous la poignée, mais ne vit aucune serrure. Aucune serrure...c'était impossible ! Il donna un violent coup d'épaule sur la porte et commença à perdre son sang-froid. Cette pièce ne l'inspirait guère et commençait même à le faire suffoquer. L'atmosphère était des plus terrifiantes. Presque immonde. S'acharnant à coup de pied contre la serrure, rien n'y fit. La porte était verrouillée.

La serrure ?

Mais... il devenait fou ! Il avait regardé il y a moins d'une minute et il n'y avait rien ! Il faillit avaler de travers et s'éloigna vivement de la porte. Hésitant a croire ce qu'il voyait, il tenta tout de même la fouille de la salle à la recherche d'une clé, sans résultat. La porte devait peut-être, être bloqué par un objet extérieur. Décidément, il ressemblait de plus en plus à une mauvaise imitation d'un héros de rpg.

Résigné à ne pas trouver un moyen de sortir par l'intérieur de la pièce, il tenta une approche désespéré.

-Ey ! Il y a quelqu'un, derrière cette porte ? Allez...n'importe qui ! Même n'importe quoi !


Dernière édition par Chester Lann le Lun 20 Jan - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Akira Inoue
Bersek

Messages : 13
Type : Physique
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Lun 20 Jan - 15:35

Je rangeais les dernières boites de riz sur leur étagère, m'apprêtant à fermer la supérette. Lorsque soudain je sentis une goutte me tomber sur la joue. J'étais toujours à l'intérieur, alors comment pouvait-il y avoir de la pluie.
Une deuxième me tomba à nouveau sur la joue. Y avait-il une fuite?
Ça serait bien ma veine. Je leva les yeux vers le plafond et fut éblouit par une lumière blanche presque aveuglante.
Je fermas aussitôt les yeux. J'avais soudain très mal à la tête et je n'étais plus debout mais couché sur un sol dur et poussiéreux.
Je venais de sortir d'un rêve.

Je cligna quelque fois les yeux avant de réussir à les ouvrir totalement. Je m'assis et frotta ma joue humide.
La pluie qui tombait à l'intérieur de la supérette était en fait une canalisation trouée. Je fis une grimace de douleur. Ces types, ils ne m'avaient pas loupé.
Ma tête allait explosée. Je passa ma main sur l'arrière de mon crane. Ça va pas la moindre bosse. Je me rappelais maintenant de tout.
Il était 11h, je venais de fermer à clé la supérette lorsque deux types avec des cagoules m'avaient assommé avec une batte.
Je n'avais même pas eue le temps de réaliser quoi que ce soit. Et maintenant, je me trouvais ici. Mais qu'est-ce que c'était que cet endroit?
Je me redressa tant bien que mal et palpa mes poches pour m'assurer qu'on ne m'avait pas volé, mais non tout était là. J'ouvris ma boite de Tic-Tac et en croqua un.

Maintenant debout et les idées plus ou moins clair, j’entrepris une fouille rapide de la pièce. Elle était éclairée par des néons blancs et des civières étaient posées à terre contre les murs. Il y avait également un chariot d’hôpital, mais je n'y trouva rien d'intéressant. Tout était recouvert d'une épaisse couche de poussière comme si le lieu était abandonné depuis des dizaines d'années.

Bon et maintenant, je n'étais pas plus avancé. Il ne me restait plus qu'a trouver la sortie. Je fus tirer de mes idées d'évasions par un bruit sourd venant d'une parois du mur. Je me dirigea dans cette direction. Le mur était recouvert d'une épaisse couche de poussière et de toiles d'araignée. Apparemment, il devait y avoir une porte derrière cette couche immonde.
Il était absolument hors de question que j'y mette les mains. Je ramassa alors une sorte de loque qui se trouvait à terre et je me mis à frotter.
Je finis par apercevoir une clenche de porte puis la porte en entier.
Elle était en fer et toute rouillée.
J'essaya de l'ouvrir, mais rien à faire elle ne bougeait pas d'un millimètre.
Je vis alors qu'il y avait une serrure. La porte devait certainement être fermée à clé.
J'entendis une voie venir de l'autre côté de la porte:

- Ey ! Il y a quelqu'un, derrière cette porte ? Allez...n'importe qui ! Même n'importe quoi !

Tiens apparemment je n'était pas seul.

- Oui, il y a quelqu'un. Je vais enfoncer la porte. Alors éloignez-vous.

J'attendis quelque minutes, le temps pour que la personne puisse se reculer. Puis recula à mon tour pour pouvoir prendre de l'élan. Je fonça en direction de la porte, l'épaule en avant. La porte céda plus facilement que ce que je n'avais imaginé et je me retrouva couché sur les restes de porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lelio Well
Gold Task

Messages : 53
Type : Spécial
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Jeu 23 Jan - 21:46

Bein tient, voilà qu’il s’imaginait une voix maintenant ? Ah moins que…

Dubitatif, il préféra tout de même suivre les conseils de la voix en croisant les doigts pour qu’il ne se fasse pas de fausses idées. La porte céda et fit place à un jeune homme étalé sur les restes de la porte en fer. Pendant un moment, il n’en crut pas ses yeux. Il n’était pas seul, et en plus, il n’avait pas rêvé ! Ça pour être une bonne nouvelle. Il s’approcha du nouveau venu et l’examina de plus près.

Mon dieu oui, il était réel ! Il en aurait presque sauté de joie. Il avait cru un instant qu’il allait rester enfermé dans cette salle glauque pendant une éternité, mais finalement, il n’était pas seul ici. Cette idée le réconforta un instant avant qu’il ne retourne à la situation qui était quand même assez étrange. Apparemment, il n’était pas le seul à avoir été enlevé pour une raison inconnu. L’hypothèse que la personne en face de lui était ici de son plein grès n’arrivait pas à le convaincre.

Parce que franchement, en être réduit à vouloir trainer dans des couloirs aux lumières clignotantes, et à l’ambiance morbide, il n’arrivait pas à l’imaginer. D’ailleurs, celle-ci commençait à se faire lourde. Les murs décrépis semblaient vouloir pourrir son espace vital avec leurs odeurs de moisis et leur blancheur immaculée à en faire mal aux yeux. Décidément, il n’aimait pas cet endroit qui ne lui inspirait rien de bon. Presque qu’il en aurait oublié la personne qui venait de le délivré. Il s’approcha un peu, mais garda une distance de sécurité. Après tout, on ne sait jamais sur qui on peut tomber.

-Merci. Je ne pensais pas sortir d’ici de sitôt.


Il croisa les bras et frissonna. Étrangement, il espérait que la discussion qu’il voulait avoir avec ce type n’allait pas ce faire ici. Comme l’impression d’avoir une présence derrière son dos…

-J’imagine que tu n’es pas ici par plaisir toi aussi…hein ?

Comme une présence qui se rapproche. Doucement…mais surement. L’angoisse qui monte…les pas qui résonne tels les cloches des funérailles. Avalant sa salive, il croisa le regard du jeune homme.

Et il eut un affreux doute. Il…il n’y avait rien dans son dos ? N’est-ce pas ? Il n’osait pas regardé. Mais secrètement, il espérait ne rien voir chez cet inconnu qui l’aurait alarmé sur un quelconque danger…qu’il sentait pourtant bien présent. Peu rassuré, il se murmura pour lui-même en attendant une réponse à sa précédente question.

-J’aimerais bien savoir ce qu’il se passe ici…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Akira Inoue
Bersek

Messages : 13
Type : Physique
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Lun 27 Jan - 23:02

Je me releva tant bien que mal des restes de la porte et frotta énergiquement  mes vêtements plein de poussières. Pouaah quel horreur, c'est vraiment immonde toute cette crasse. Et c'est quoi cette pièce qui semble encore plus glauque que celle dont je viens? Ça empeste le moisis ici.
Après avoir fait un rapide tour du regard de la pièce, je vis la personne qui avait appelé . C'était un type plutôt fort mince. Il avait à peu près ma taille. Les cheveux noirs, la peau pale. Son visage était livide.
Il s'était approché de moi, mais gardait une certaine distance de sécurité.

-Merci. Je ne pensais pas sortir d’ici de sitôt.

- Pas de quoi. Tu es ici depuis longtemps?

Le type croisa les bras et frissonna. Il ne faisait pourtant pas si froid. Le stress et la peur, je suppose.

-J’imagine que tu n’es pas ici par plaisir toi aussi…hein ?

Je lâcha un rire ironique. Non mais comme si on pouvait être ici par plaisir.

- Non, absolument pas. Les décors films d'horreurs, c'est pas trop mon truc comme lieu de promenade.

Le type semblait de plus en plus angoissé. Comme si il y avait une "chose" particulièrement effrayante dans la pièce. Il semblait vouloir jeter des coups d'œil dans son dos, mais sans oser se retourner.
L'ambiance dans cette pièce était vraiment très bizard et à force de voir se type stresser, je finissais presque par me sentir angoisser.
Je ne savais pas si c'était du à la pièce ou au stress du gar mais j'avais parfois l'impression que des "trucs" bougeaient anormalement. J'eu un moment l'impression de voir un visage sur le mur. Deux secondes après, il avait disparut. Si ça tombait, on m'avait drogué pendant mon sommeil. Je décida donc de ne pas y faire attention. Ça ne servait à rien que je m'angoisse pour deux-trois "visions".

-J’aimerais bien savoir ce qu’il se passe ici…

Mais qu'est-ce que je pouvais en savoir moi. Je m'étais réveiller il n'y avait pas plus de 10-15 minutes après avoir été enlevée à la sortie de mon travail.

Non mais qu'est-ce que c'est que cette impression vraiment de plus en plus oppressante? Y avait-il également quelqu'un d'autre?
Je regarda rapidement par dessus l'épaule du type et la je crus voir une silhouette mais elle s'estompa rapidement. Je secoua la tête pour remettre mon cerveau à l'endroit et prit un tic-tac de ma poche.
Si c'est une simulation de jeu d'horreur, elle est vachement bien réussie.

- Désolé mais la, je ne serais vraiment pas te répondre. J'en sais vraiment pas plus que toi. Par contre qu'est-ce qu'il se passe dans cette pièce? Tu a vus d'autres personnes ici?

Je remarqua alors que le type sentait méchamment l'alcool et je n'arrivais pas à savoir si j'avais des hallucinations du à une drogue quelconque ou alors si sa parano du à l'alcool n'étais pas simplement contagieuse.
Je le dévisagea un peu en attardant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lelio Well
Gold Task

Messages : 53
Type : Spécial
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Lun 3 Fév - 22:59

- Désolé mais la, je ne serais vraiment pas te répondre. J'en sais vraiment pas plus que toi. Par contre qu'est-ce qu'il se passe dans cette pièce? Tu a vus d'autres personnes ici?

Vu. Il l’avait bien vu cet ombre-là. Ce truc qui avait bougé au milieu des débris ? Non…non, c’était forcément son imagination. Respirant à fond, il ferma les yeux un instant. Il n’allait pas perdre son sang-froid pour si peu ! En tout cas, pas pour l’instant, dans cette situation, avec ce type qui semblait être aussi paumé que lui. Un compagnon d’infortune pour l’instant…pour l’instant. Par contre, il n'étais pas plus avancer.

Il se décida à répondre, légèrement calmé. Après tout, il avait visité la pièce, il n’y avait rien. Pas un rat. De quoi pourrait-il avoir peur ?

-Non, je n’ai vu personne. Je me suis réveillé là, allongé au milieu de la pièce, près des seringues. Seul, je précise.

Il crut entendre un léger bruit derrière lui. Voix, murmure, cri de chat ou autres…une sorte de baragouine-ment inaudible. Il ne le souleva pas. Tout était dans son crâne…encore une folie, un caprice, de son imagination débordante. Il songea alors au fait que son interlocuteur semblait aussi se questionner sur la nature glauque à souhait de la salle. Ça lui rappelait vaguement un film d’horreur qu’il avait vu récemment au cinéma…

-Hum…par contre…j’ai un mauvais pressentiment ici. Comme si j’étais….je sais pas…en danger de mort ?

Il rit nerveusement.

-Je m’appelle Chester. Chester Lann…Si je peux demander…et toi, qui es-tu ? Tu te souviens de quelque chose ? Pour ma part…pas grand-chose. Je dois avouer.

Un mouvement dans les débris. Encore. Sauf que là…ça avait vraiment bougé. Pas une vision du coin de l’œil, pas quelque chose d’imaginé. Non. Il l’avait vu. Il l’avait senti ! Les vibrations des morceaux de plâtres tombant sur le sol. Comme si il y avait une bête en dessous. Il ne l’avait pas rêvé celle-là. Et…ça bougeait encore.

Il l’ignora.

De toute manière, il allait bien vite voir s’il était le seul à voir ces trucs. L’autre allait bien réagir si il voyait quelque chose, que ce soit le pire ou le meilleur. Il ne pouvait que compter là-dessus. Mais l’atmosphère immonde qui se dégageait des murs suintant le rendait de plus en plus sceptique. Tout était tellement exagéré que s’en était risible à voir. Enfin, s’il n’était pas directement concerné.

Sa tête le lançait un peu, et il jeta un rapide coup d’œil à son portable. Pas de réseaux, trois barres de batterie, et une heure complètement déglingué. Plus de contact, plus de message, plus rien…toutes les infos envolé. Il plissa les yeux, et se massa les tempes.

-Tu va me trouver stupide peut être mais…on pourrais peut être…je sais pas, visiter les lieux ? Enfin...aller ailleurs. Parce que, franchement, je trouve cet endroit assez glauque et cliché.

"Si j’arrive à sortir sans devenir fou !" pensa-t-il.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Akira Inoue
Bersek

Messages : 13
Type : Physique
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Mar 4 Fév - 16:09

Une sorte d'ombre sembla bougé au milieu des débris et apparemment ce type la voyait aussi. Je commençais à me demander s'il n'y avait pas une sorte de gaz hallucinogène ou quelque chose du genre pour qu'on ai des visions tout les deux.  

-Je m’appelle Chester. Chester Lann…Si je peux demander…et toi, qui es-tu ? Tu te souviens de quelque chose ? Pour ma part…pas grand-chose. Je dois avouer.

Pfff, j'avais pas forcément envie de commencer à faire ami-ami. Après tout, on n'avaient pas garder les cochons ensemble à se que je sache. Et puis si je n'étais pas dans ce lieu trop louche, il y à déjà longtemps que je me serais cassé.
Je grommela un peu pour bien lui faire sentir que je m'étais montrer sympa mais que j'étais un type plutôt solitaire et qu'on ne deviendrait pas les meilleurs potes du monde inséparable et tout et tout.

-Moi c'est Inoue Akira. Akira pour les intimes.
Je ne me rappelle pas de grand chose. Juste que je fermais tranquillement la supérette où je bosse et que la des types me sont tombés dessus et m'on assommé avec une batte de Baseball et puis que je me suis réveillé dans la pièce voisine. Et toi tu as atterri comment ici?


Les débris se mirent à bouger comme si une bête se cachait en dessous. Le type..  enfin Chester les regardait également.
Il était nerveux.
Puis, il sortit un téléphone de sa poche et sembla embêté par ce qu'il vit.

-Tu capte du réseau?

Il se massa les tempes puis me dit:

-Tu va me trouver stupide peut être mais…on pourrais peut être…je sais pas, visiter les lieux ? Enfin...aller ailleurs. Parce que, franchement, je trouve cet endroit assez glauque et cliché.

Oui ça, ça serait une vachement bonne idée. Je commençais aussi à en avoir marre de cette pièce plus que zarbi et beaucoup trop cliché.

-Ok. Ça me va. Tu as vu une autre porte que celle par laquelle je suis venu? Ou quelque chose qui pourrait nous être utile?
Ça serait vachement bien qu'on puisse trouver un plan pour pouvoir se repérer.


Je me m'y en quête de trouver une sortie et scruta un peu les murs, sait-on jamais qu'il y aurait un plan du bâtiment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lelio Well
Gold Task

Messages : 53
Type : Spécial
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Sam 15 Fév - 17:55

-Non, je n’ai rien vu. Pas de porte, pas de plan. Mais il doit forcément en avoir un au dehors. Je vais voir dans l’autre pièce, j’ai peut-être raté quelque chose.

Chester se mit donc également à chercher une sortie. Non pas que cet endroit le dérange de plus en plus mais…un peu tout de même ! La peur l’a désormais complètement quitter et a fait place à un agacement certain. Un endroit qu’il ne connait pas, un type qu’il vient de rencontrer et des illusions bizarre. Youpi.

Il s’approche tout d’abord des débris et les shoote d’un revers du pied. Rien, évidement. Cela aurait été trop beau pour être vrai. Dans un grognement sourd, il retourne dans la salle où il s’est éveillé, et fouille dans les tiroirs et les placards de nouveau. Mais à part les vielles seringues usagé et des détritus en nombres assez important, il ne trouve rien dans ceux-ci. Il jette un coup d’œil à Akira qui semble chercher il ne sait quoi sur les murs. Avec un peu de chance, il trouvera une autre porte caché, un peu comme celle qu’il avait enfoncée pour le sortir de la pièce où il se trouve actuellement.

A quoi bon chercher à deux dans un espace si petit, ce qu’une seule personne peut trouver sans aide aucune ? Lui-même n’apprécierait pas qu’on empiète sur l’espace qu’il sonde en ce moment. De toute façon, il n’a guère l’intention de trop coller Akira. Rester en permanence avec un type qu’il ne connait ni d’Adam si d’Eve ne lui plait pas vraiment. L’idée lui semble risquée. Enfin, en ce moment, pas autant que celle de rester seul dans cet endroit étrange.

Tout est blanc, tout est gris, tout est net. Pas propre, mais net. C’est lumineux à en devenir aveugle. Une sorte d’hôpital bien inhospitalier. Mais à quoi bon s’en ronger les sangs en permanence ? Il y est, alors autant essayer d’en sortir. Sans devenir cinglé.

Seul le bruit de ses fouilles incessantes dans les débris de verre brisé lui parvient. Concentré sur ce qu’il cherche. Quelque chose pour prouver que cet endroit a déjà été utilisé auparavant. Même de vielle trace de sang, n’importe quoi qui soit témoin d’une utilisation. Même vielle de quarante ans. Pourquoi cette idée ? Il lui semblait que la pièce était une sorte de montage. Comme une sorte de vielle habitation jamais habité. Une maison hantée construite pour la forme plus qu’autre chose. Un aspect factice. Imitée.

Après un moment, il tomba finalement sur un tas de feuilles blanches moisis. Pas une trace d’écriture, pas une trace de gomme ou de stylo. Portant, ces feuilles étaient là pour ça. Elle avait attendu il ne sait combien de temps qu’on les utilise sans jamais trouvé personne pour gravé des lettres dessus. Il finit par les abandonné sur un plateau en fer et retourna dans la salle occupée par son collègue d’infortune.

Comment sortir d’ici ? Il n’a vu aucune porte, pas de fente sur un mur, rien…le bruit laborieux de la ventilation lui parvient. Une idée lui vient alors. Une idiotie, pensa-t-il. Mais toujours à tenter. Il toussota pour attirer l’attention d’Akira et tenta le tout pour le tout :

-Dis, si tu n’as pas trouvé de sortie, on peut toujours essayer de passer par le conduit d’aération de la pièce ou je me suis réveillé. Enfin…j’espère que tu à une autre manière de sortir d’ici…

L’idée du conduit en lui-même ne lui plait pas…mais s’il n’a pas le choix. Il espéra qu’Akira avait une autre initiative à proposer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Akira Inoue
Bersek

Messages : 13
Type : Physique
Karma : Neutre

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Sam 15 Fév - 18:52

-Non, je n’ai rien vu. Pas de porte, pas de plan. Mais il doit forcément en avoir un au dehors. Je vais voir dans l’autre pièce, j’ai peut-être raté quelque chose. me répondit-il. Je me fis à chercher une sortie juste après sa réponse.

Je scruta tous les murs avec attention, cherchant la moindre faille, porte pouvant s'y trouver. Mais rien nada, c'était vraiment désespérant.
Et je devenais dingue à force de ne rien trouver. Je m'enfila dix tic-tac pour me déstresser. Si ça continuait comme ça, ma précieuse boite serait bientôt vide et je doute fortement que je trouverais le moindre distributeur où en racheter ici.

Je me remis à fouiller de plus belle. Chester cherchait également de son côté, ce qui n'était pas pour me déplaire. Après tout, on ne se connaissait absolument pas et moi et avoir un petit toutou qui me suis partout, non merci.

Rhaa ce sentiment d'oppression devenait insupportable.
Je frappa dans le mur de toute mes forces dans le mur avec mon poing droit. Celui-ci se mit à saigner et je lâcha un petit aie, plus pour moi même.
Je posa mon front contre le mur tout poussiéreux et laissa tomber mes bras le long du corps.
Pfff même si je le voulais, abattre ces murs à mains nues serraient juste impossible.
Je désespérais vraiment de plus en plus.
Est-ce qu'on allaient crever ici?
Dans le froid et la crasse? Sans que personne ne le sache?
Je fus sortis de mes réflections par des toussotements à côté de moi, c'était Chester qui essayait d'attirer mon attention.

-Dis, si tu n’as pas trouvé de sortie, on peut toujours essayer de passer par le conduit d’aération de la pièce ou je me suis réveillé. Enfin…j’espère que tu à une autre manière de sortir d’ici…

Quoi?!? Mais il est complètement malade celui la!
J'ai aucunement envie de me faire déchiqueter par le ventilo moi.
Bon... fallait quand même reconnaitre qu'il avait trouvé une bonne idée et en plus c'était la seule qu'on avait...
Je soupira.

-Ton idée est totalement dingue... mais allez, pourquoi pas. Et puis c'est la seule qu'on ai. Allons-y.

Je me dirigea en dessous de la bouche d'aération. Tain cette hélice tournait quand même vite. Il fallait à tout pris la mettre hors d'état.
Je scruta donc le sol afin de trouver un outil approprié et finis par trouver une barre rouillé. Je fis signe à Chester de reculer. Et prudemment, plongea la barre dans la bouche d'aération. L'hélice fut bloquée d'un coup par la barre de métal et explosa dans un fracas assourdissant.
Elle fit même exploser la grille et alla s'encastrer en volant à moitié dans un mur.
Oufti, on avait bien faillis être décapité.
Par reflex je demanda à Chester s'il allait bien.

-Ça va? T'as rien de casser?
En tout cas la voie est libre maintenant. Par contre je suis un peu petit pour m'y hisser. faudra donc que tu me fasse la courte échelle et une fois dedans, je t'aiderais en te hissant. Ça marche?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maîtresse du Jeu
[-Animatrice-]

Messages : 12
Type : Dangereux
Karma : Chaotique

MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   Mer 30 Avr - 14:00

Avec l'accord de Akira et le changement de personnage de Chester, ce sujet RP est abandonné.


COULEUR DE MODÉRATION
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réveil angoissant.-PV-Akira Inoue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Archives :: RP terminés-